Reference d’annonce : ADM/TSF/RDC/04/10/2019

Lieu d’affectation : Bunia, Province de l’Ituri

Type de contrat : CDD

Durée : 12 mois

Poste à pourvoir : 1

Statut : National

OBJET DE POSTE

Dans le cadre de son nouveau projet « Centre d’apprentissage et d’accompagnement professionnel (CAAP) » à Bunia, Terre Sans Frontières, Organisme de Coopération Internationale de droit Canadien, lance un avis de recrutement d’un (e) Gestionnaire formateur en microcrédit et entrepreneuriat qui sera basé à Bunia dans la Province de l’Ituri. Le projet vise l’autonomisation de jeunes femmes victimes de VSBG et de jeunes hommes déplacés et de la population hôte de la ville de Bunia via la formation et l’accompagnement pour le renforcement de leurs moyens d’existence. Sous la responsabilité de la Directrice Pays, le (la) le Gestionnaire formateur en microcrédit et entrepreneuriat sera chargé(e) de :

RESPONSABILITÉS :

Conduire des analyses sur les initiatives locales potentielles en matière de développement économique, de moyens de subsistance, et d’entreprises, etc. ;
Identifier des marchés porteurs de la zone d’intervention du projet ;
Former et superviser le développement de « business plans » par les bénéficiaires ;
Accompagner les bénéficiaires dans la conception et la mise en œuvre de leurs Activités Génératrices de Revenu (entrepreneuriat des jeunes) incluant la stratégie des AVEC (Associations Villageoises d’Epargne et Crédit).

TACHES

Élaborer et suivre selon la gestion axée sur les résultats, les aspects du projet liés aux questions de l’amélioration de la subsistance économique basée sur le microcrédit et entrepreneuriat pour les jeunes filles et garçons ;
Organiser (et donner) des formations appropriées dans les domaines des activités porteuses des jeunes ;
Mettre en place un dispositif organisationnel pour la mise en œuvre des activités destinés à améliorer la situation économique des jeunes filles et garçons bénéficiaires ;
Participer à l’identification des bénéficiaires et établir une relation de confiance avec chacun d’eux ;
Élaborer du matériel pédagogique pour la sensibilisation, la formation et l’accompagnement technique des bénéficiaires ;
Dynamiser les communautés pour permettre aux populations de retrouver confiance en leurs propres capacités à résoudre leurs problèmes de façon collective ;
Travailler en étroite collaboration avec les autorités locales concernées par le projet ;
Assurer le respect du planning de mise en œuvre des activités par les bénéficiaires et informer son supérieur hiérarchique en cas de retard et proposer des solutions ;
Collecter les données terrain permettant de mesurer les indicateurs et d’analyser la situation des bénéficiaires ;
Identifier les obstacles et les difficultés qui entravent la bonne marche des activités et les référer au responsable hiérarchique ;
Evaluer régulièrement les réalisations du projet et proposer des améliorations ;
Rédiger et transmettre les rapports d’activités (hebdomadaire, mensuel, trimestriel et annuel).

Par ailleurs, il/elle exécutera les autres tâches et assumera les responsabilités dans le domaine de sa compétence que les  responsables hiérarchiques pourraient lui confier dans le cadre des activités du projet.

QUALIFICATION ET COMPÉTENCES REQUISES

Etre détenteur (trice) d’un diplôme universitaire ou supérieur (économie, développement rural, agroéconomie, sociologie, management ou autres formations équivalentes) ;
Avoir au minimum 4 ans d’expériences dans des projets portant sur la conception et le suivi d’activité génératrices de revenu (AGR) et/ou des activités de relance économique en milieu urbano-rural ;
Expérience avérée dans la mise en œuvre de microprojets et de l’entrepreneuriat ;
Disposer en plus des compétences multisectorielles avérées ;
Minimum 3 années d’expérience dans le domaine du développement et de la gestion des AGR ;
Expérience de terrain dans la mobilisation communautaire ;
Maitrise du français et des langue(s) locale(s) ;
Bonnes capacités rédactionnelles en français et maîtrise de l’informatique (Excel, Word, power-point) ;
Avoir des bonnes relations interpersonnelles ;
Savoir travailler en équipe ;
Etre tolérant aux conditions de travail sous pression ;
Avoir l’esprit d’initiative et de créativité ;
Etre honnête ;
Avoir de la rigueur et le sens de l’organisation
Disposer des bonnes capacités d’analyse.

Les dossiers physiques sous plis fermés (CV, lettre de motivation, copies certifiées des diplômes, 3 personnes de référence pouvant certifier les informations fournies par le candidat, attestations des services rendus, copie carte d’électeur etc.) doivent être déposés à l’adresse suivante : Bureau TSF à Bunia sis au Quartier Bankoko, Avenue Kanyasi. Et envoyés en version électronique aux adresses suivantes : d.bordeleau@terresansfrontieres.ca ; en mettant en copie : p.mbunza@terressansfrontieres.ca et dadaestha@yahoo.ca avec l’intitulé de l’avis de vacance en objet du message.

Date limite de soumission : 18 novembre 2019, à 17 heures

N.B : Seules les candidatures retenues seront contactées pour une entrevue ; Les candidatures féminines sont encouragées ; Aucune candidature présentée au-delà de la date limite ne sera considérée.

Fait à Bunia le 04/10/2019

Danièle BORDELEAU, Ph.D. : Directrice Pays, TSF/RDC:

Mbabazi Esther : Assistante De Direction : +243828169324

 

 

 

 

Merci de partager!!
Merci de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *