La République Démocratique du Congo espère emprunter 150 milliards de Francs Congolais (85 millions USD au taux moyen annuel budgétaire de 1747 FC le dollar américain) sur le marché au quatrième trimestre de cette année. C’est ce qui sort de la réunion du jeudi 03 octobre présidée par le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Selon le compte rendu publié par la cellule de communication de la primature, cette réunion a porté sur l’examen des conditions du lancement, dans les prochains jours, par la Banque Centrale du Congo des Bons du Trésor, une pratique financière légale permettant au Gouvernement d’exploiter différentes sources de mobilisation des fonds. « Le gouvernement voudrait disposer d’autres ressources financières pour couvrir l’ensemble de ses charges et surtout faire face au déficit du Trésor par le financement monétaire ».

Ont participé à cette réunion, hormis le premier ministre, le vice-premier ministre et ministre du Budget Jean Baudouin MAYO, le vice-ministre des Finances, Junior MATA ainsi que le vice-gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Jean-Louis KAYEMBE.

« Le gouvernement veut mettre un terme au financement du déficit par le recours aux avances de la Banque centrale, une pratique qui favorise l’inflation des prix sur les marchés ainsi que la dépréciation de la monnaie nationale. C’est pourquoi à la recherche des moyens pour financer sa vision du développement, le gouvernement Ilunga va recourir à un endettement public sur un marché intérieur appelé Bon du Trésor, un titre d’emprunt émis par un Etat », a précisé le vice-gouverneur de la Banque

Signalons que le programme des émissions des Bons du Trésor prévoit l’émission de 4 bons du Trésor en octobre 2019 pour un montant total de 48 milliards FC, 4 autres Bons du Trésor en novembre 2019 pour un montant de 36 milliards FC et 5 Bons du Trésor en 2019 pour un montant total de 66 milliards FC.

 

Gracia Bolengalio

 

Merci de partager!!
Merci de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *