Le président de l’Association congolaise des banques (ACB) Yves Cuypers a annoncé mercredi 3 juillet à Kinshasa, avoir échangé avec les responsables du département du Commerce, du Département d’Etat, du Trésor américain et de l’équipe de la Citibank chargée des sanctions internationales autour de la problématique de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Il a fait le même jour, le compte-rendu de la deuxième mission de l’ACB à Washington et New York aux Etats-Unis.

Le département d’Etat et le Trésor américain a recommandé à la délégation de l’ACB de mettre en place des dispositifs efficaces en matière de sanctions, de faire auditer régulièrement les programmes de conformité des banques.

« L’économie est dollarisée, vous êtes le poumon du système financier en RDC, c’est par vous que passent les transactions, c’est par vous que passent les investissements, l’aide internationale, qu’elle soit américaine ou européenne ou autre, elle passe toujours par vous. Et donc il faut que vous nous aidiez, que vous aidiez votre gouvernement à mettre en place les réformes nécessaires », a lancé Yves Cuypers aux membres de l’ACB et de la FEC qui participaient à cette séance de restitution de la mission de sa délégation aux Etats-Unis.

Au gouvernement congolais, l’ACB demande de renforcer le cadre légal et donner aux institutions de lutte contre le blanchiment, le financement du terrorisme et lutte contre la corruption les moyens de leurs objectifs.

ACP

Merci de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *