La République Démocratique du Congo a signé ce 11novembre un accord avec la République du Congo visant à accélérer les travaux de construction du pont reliant leurs deux capitales, Kinshasa et Brazzaville. La deuxième édition du Africa Investment Forum 2019 en Afrique du Sud a servi de cadre.

Cet accord interétatique a d’impacts positifs entre autres l’augmentation du trafic actuel estimé à 750 000 personnes et à 340 000 tonnes de fret par an, à plus de 4 millions de personnes et plus de 3 millions de tonnes de fret d’ici 2025, la création d’un lien essentiel pour le développement des corridors de transport Est-Ouest et Nord-Sud de l’Afrique.

« Ce pont constitue une liaison de transport essentielle pour la réalisation du transafricain qui regroupera plusieurs corridors, de Tripoli à Windhoek jusqu’à Cape Town. Nous sommes heureux de coopérer avec la République du Congo, notre pays-frère, et tous les autres partenaires sur ce projet historique qui vient matérialiser la volonté des Chefs d’Etats de la CEEAC de renforcer l’intégration régionale », a dit le vice-premier ministre, ministre du plan de la RDC Elysée Munembwe Tamukumwe.

Lire aussi : https://portaileco.com/la-bad-annonce-les-travaux-de-construction-du-pont-route-rail-entre-kinshasa-et-brazzaville-en-aout-2020

Pour Jean-Jacques Bouya, ministre de l’Aménagement, équipement du territoire et des grands travaux du Congo-Brazza :

« ce pont est une contribution idoine de l’Afrique centrale et surtout de deux Congo à l’opérationnalisation de la zone de libre-échange continentale africaine. Nous sommes très enthousiastes à signer cet accord qui fixe en substance, le cadre légal de réalisation du projet de pont route-rail et nous relevons le professionnalisme des partenaires stratégiques qui gèrent sa structuration pour aboutir à un modèle consensuel de gestion ».

Signalons que les gouvernements de deux  pays ont mandaté Africa50 pour le développement du projet aux côtés de la Banque Africaine de Développement qui fournira le financement (dette), sous l’égide de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC).

 

 

Gracia Bolengalio

Merci de partager!!
Merci de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *