Tenant un meeting populaire dans la ville de Bukavu, au Sud Kivu ce lundi 7 octobre, après deux semaines passées en dehors du pays et un petit saut dans la capitale Kinshasa, Félix Tshisekedi réitère sa volonté de diversifier l’économie congolaise et « sortir un peu du domaine minier ». Il l’a dit devant la population de cette contrée du pays, réunie à la place de l’indépendance.

Tel qu’il le prône depuis son accession à la magistrature suprême, dans toutes ses rencontres avec les investisseurs locaux et étrangers, Félix Tshisekedi met en avant le profit à tirer en s’investissant dans l’agriculture. Parlant de ce dernier, il pense que « Nous ne pouvons pas négliger cet aspect d’autant plus qu’il est générateur d’emplois et de richesse ».

Les ressources du sous-sol sont à la fois notre richesse et à la base de beaucoup de malheurs.

« Le domaine minier est à la base de beaucoup de nos malheurs. Aujourd’hui si l’insécurité règne c’est à cause de nos richesses. Tout le monde nous les envie et finalement nous les Congolais nous sommes les derniers à en profiter. C’est inacceptable. Notre défi désormais est non seulement de remettre de l’ordre dans ce secteur, mais également de diversifier notre économie pour pouvoir aller dans d’autres domaines qui seront créateurs d’emplois et aussi des richesses qui vont permettre à la RDC de connaître une croissance exemplaire », a dit le président de la république Félix Tshisekedi.

 

Eddy Kazadi

 

Merci de partager!!
Merci de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *