Le gouvernement du Kasaï Central a décidé le retrait de près de 150 titres de concessions minières de la Société minière de Bakwanga (MIBA) non mises en valeur depuis plusieurs années dans cette entité, a annoncé le gouverneur de cette province, Martin Kabuya Mulamba Kabitanga, aux habitants de la commune de Katoka, à Kananga.

Cette décision est consécutive à l’insolvabilité de cette société qui, en 2012, devait la somme de plus de 400 millions des dollars US à la province du Kasaï Central, a-t-il indiqué, dans le cadre de sa tournée de prise de contact. Pour lui, la dette cumulée de la MIBA à la province se situe à la hauteur de 700 millions de dollars US.

L’autorité du Kasaï Central a appelé à la redistribution de ces concessions aux investisseurs capables de créer des emplois et permettre à l’exécutif provincial de générer les recettes pour l’exécution de son programme d’action quinquennal en comptant d’abord et surtout sur ses propres moyens. La commune de Katoka est la 3ème étape de la tournée d’inspection entreprise dans les 5 municipalités de Kananga.

ACP

Merci de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *