Le fabricant est suspecté par les Etats-Unis d’être lié à Pékin et a été placé sur une liste d’entreprises suspectes avec lesquelles les firmes américaines ne peuvent pas commercer sans l’accord de Washington.

La nouvelle ne manquera pas d’inquiéter les nombreux utilisateurs de smartphones Huawei. Google a indiqué, dimanche 19 mai, qu’il avait suspendu ses relations commerciales avec l’entreprise chinoise, afin de se plier à une décision de Donald Trump. Ce qui remet en cause l’utilisation par Huawei du système d’exploitation Android, produit par Google, qui équipe la majorité des smartphones dans le monde.

Mercredi, le ministère américain du Commerce avait placé Huawei, soupçonné par les Etats-Unis d’espionnage pour le compte de la Chine, sur une liste d’entreprises suspectes auprès desquelles les sociétés américaines ne pourront commercer qu’après avoir obtenu un feu vert des autorités. Et Donald Trump a interdit aux réseaux de télécommunications américains de se fournir en équipements auprès de sociétés étrangères jugées à risque.

Une version en « open source » d’Android

« Nous nous nous plions à ce décret et examinons ses implications », a indiqué Google à l’AFP pour justifier sa décision.

Les actuels posesseurs de smartphones Huawei pourront toujours utiliser Android et les applications et services de Google, comme Gmail, a précisé un porte-parole du groupe à l’agence Reuters. « Google Play et les protections de sécurité de Google Play Protect continueront de fonctionner sur les appareils Huawei existants », a-t-il détaillé.

En revanche, les futurs modèles « ne pourront utiliser que la version publique d’Android, et ne pourront pas accéder aux applications et services propriétés de Google », affirme cette même source. Huawei sera contraint d’utiliser la version « open source » du système d’exploitation, qui est accessible gratuitement pour n’importe quelle entreprise, mais ne permet pas le même niveau de collaboration et d’assistance technique de la part de Google.

@Francetvinfo

Merci de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *