Le moins que l’on puisse dire, c’est que le dossier des relations Chine-USA ne manque pas de rebondissements.

Rappelons en effet qu’alors que les deux pays entament des discussions de haut niveau demain, plusieurs informations récentes ont suggéré que les négociations pourraient se dérouler sous tension. Les Etats-Unis ont en effet annoncé l’inscription sur la liste noire des entreprises technologiques chinoises ayant joué un rôle dans l’oppression des musulmans à l’extrême ouest du Xinjiang, ainsi que l’interdiction de visas pour les fonctionnaires liés à la détention massive des musulmans.

Dans le même temps, une lutte pour la liberté d’expression entre la Chine et la National Basketball Association, déclenchée par un tweet soutenant les manifestants de Hong Kong, a montré l’écart grandissant entre les pays.

Cependant, malgré ce contexte qui avait incité hier le marché à penser que tout espoir d’accord cette semaine s’est envolé, comme en témoignait la clôture nettement dans le rouge des bourses US, il semblerait que la Chine reste ouverte à ce que les discussions de cette semaine soient source de progrès.

D’après les informations de Bloomberg, la Chine serait en effet est toujours disposée à conclure un accord commercial partiel avec les États-Unis, bien que les chances d’un accord global définitif restent très faibles.

Selon les sources de Bloomberg, la seule condition imposée par Pékin pour accepter un accord limité serait que le président Donald Trump n’impose plus de droits de douane supplémentaires, ce qui implique l’annulation de deux séries de hausses de tarifs douaniers qui sont censés entrer en vigueur le 15 octobre et le 15 décembre.

En retour, Pékin offrirait des concessions essentiellement liées à l’achat de produits agricoles, sans céder aux principaux points de friction, tels que les subventions des entreprises chinoises, la protection de la propriété intellectuelle, ou encore la gestion du cours du Yuan.

Notons par ailleurs que le Financial Times a rapporté que la Chine prévoit de proposer d’augmenter ses achats de soja américain de 20 millions de tonnes à 30 millions de tonnes par an, citant des personnes informées sur les négociations.

Sur les marchés, on notera que ces informations ont été bien accueillies, et devrait permettre aux indices USA d’ouvrir assez nettement dans le vert si l’on en croit l’évolution des contrats future sur le S&P 5OO ou encore le Dow Jones.

Le Dollar cependant affiche une réaction plus mitigée sur le Forex.

Enfin, on notera que la prudence reste de mise vis à vis de la possibilité d’avancées positives dans les discussions qui démarreront demain, puisque même si la Chine est prête à signer un accord partiel, le président US Donald Trump pourrait se braquer face à l’absence de propositions de concessions clés de la part de Pékin…

Par ailleurs, même en cas d’accord partiel, l’incertitude au sujet des relations commerciales Chine-USA continuera d’inquiéter les marchés, puisque les points de désaccord les plus importants ne seraient pas concernés par cet accord minimal et temporaire.

 

Investing.com

Merci de partager!!
Merci de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *